LES JARDINS DES BORDES

"Les jardins biologiques participent à la biodiversité locale"

L’association "Les Jardins des Bordes" a pour objet la mise en œuvre d’un potager biologique communautaire (jardins partagés, potagers familiaux semi-individuels, jardins pédagogiques) dans un cadre de zones naturelles préservées du Haut Val de Marne (94), dans l’Est de Paris.

Le but est de créer sur le domaine de La Plaine des Bordes, des activités en lien avec la nature qui répondent aux besoins et aspirations des populations environnantes.


Prochaine réunion des jardiniers :
Mardi 7 mai 2019

JPEG - 204.3 ko

Ce potager communautaire propose de participer aux activités de jardinage au sein de potagers communautaires biologiques et solidaires (création du premier jardin en 2006).

Ce projet est, et a pour objet, de préserver des terres agricoles tout en créant un réseau de solidarité et d’amitié entre les habitants de plusieurs communes voisines, allant de Chennevières-sur-Marne à La Queue-en-Brie, en passant par des passionnés de jardinage issus de Créteil, de Vincennes, de Seine & Marne... Nos jardins sont également partenaires d’associations : ils sont un refuge de la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux), ils sont un des sites de réintroduction de hérissons pour l’association Faune Alfort (https://www.faune-alfort.org) en partenariat avec l’Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort :

PNG - 4.9 ko

Les récoltes des parcelles collectives sont partagées entre les jardiniers de la façon la plus équitable possible en fonction du travail fourni par chacun. Les récoltes des parcelles semi-individuelles reviennent aux bénéficiaires desdites parcelles.

JPEG - 104.6 ko
JPEG - 113 ko

Derniers articles

  • "Faire ensemble" (photos) : 15 oct 2016

    17 octobre 2016, par Didier, Monique

    Photos de Monique et de Didier de la "Matinée du Faire-Ensemble" du samedi 15 octobre 2016

  • L’Ail

    15 octobre 2016, par Josette

    Planter les caïeux entre 2 et 3 cm de profondeur, d’octobre à décembre ou de février à mars. L’ail ne développera une belle tête que si les caïeux dormants sont soumis, pendant un ou deux mois au froid (entre 0 et 10°C). Dans les sols humides, pour éviter l’humidité stagnante redoutée par l’ail, le planter sur des petites buttes. L’eau s’évacuera plus facilement. L’ail n’aime pas une fumure riche en azote (ne pas planter derrière les haricots verts, par exemple) et préfère les sols légers et alcalins. Apporter (...)

  • Fête des récoltes

    4 octobre 2016, par Monique

    Rien qu’entre nous cette année, puisque nous n’avons pas eu d’autorisation officielle. Nous étions donc une trentaine, heureux d’être ensemble pour se régaler, parler, parler, jouer à des jeux de société, respirer notre jardin. Un dimanche paisible et chaleureux ! Monique

  • "Faire ensemble" (photos) : 17 sept 2016

    18 septembre 2016, par Didier, Monique

    Photos de la "Journée du Faire-Ensemble" du samedi 17 septembre 2016 : Intense activité sur les Jardins ce samedi 17 septembre : sérieuse récupération de la parcelle pour l’Escale, gros nettoyage de palettes pourries , débroussaillage des allées etc...Résultat : le terrain a perdu cet air de jungle qu’il avait pris depuis Avril pour devenir de plus en plus civilisé, voire coquet. Du beau travail (ce n’est jamais fini) qui s’est terminé par une pause avec consommation partagée et joyeuse. Nous allons (...)

  • Une Grenouille dans mon jardin

    12 septembre 2016, par Didier

    Une belle grenouille (voir photos jointes) est venue s’installer cet été aux pieds de mes tomates, sans doute parce que l’endroit était le plus humide pendant les semaines très sèches du mois d’août. Elle est restée tranquille plusieurs semaines. Je me suis bien gardé de l’embêter, d’autant qu’elle devait bien se régaler des nombreux insectes qui virevoltaient autour d’elle. J’ai cherché à en savoir davantage. En me documentant, je me suis aperçu que c’était, soit une "grenouille brune" commune, soit une (...)

... | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | 50 | ...